Thomas Lamy et Quentin Guyot
Chiropracteurs à Colomiers
Thomas Lamy et Quentin Guyot
Chiropracteurs à Colomiers

Les aspects sociaux et psychologiques des douleurs physiques

La chiropraxie

Au cabinet de Chiropraxie ainsi qu'au sein de la Clinique étudiante de l'Institut Franco-Européen de Chiropraxie où je suis devenu encadrant pédagogique depuis Décembre 2019, la prise en charge des patients nécessite bien plus qu'une simple approche symptomatique des troubles pour lesquelles ils viennent nous consulter. Nous avions abordé les aspects physiques des pathologies dans l'article Quantifier son Stress Mécanique.

 

Une prise en compte de la sphère psychosociale de nos patients souffrant de douleur est devenue incontournable pour adapter au mieux leur prise en charge. Pour individualiser les traitements et les rendre plus efficient, nous devons identifier les facteurs de risques psychosociaux présents chez les patients, nous avons à notre disposition plusieurs outils scientifiquement validés.

 

Nous savons depuis des années que les croyances des patients en ce qui concerne leur douleur influent considérablement l'évolution et le pronostic de leurs motifs de consultation. Une personne ayant une opinion négative et des attentes basses concernant l'évolution de leurs symptômes sont des prédicteurs de futures progrès plus faibles.

 

Le premier point à évaluer est l'aspect social.

Nous y évaluons l'environnement social de notre patient, cela implique la relation de couple, avec les enfants, la sphère familiale et aussi l'aspect travail et amical.

Moins une patient est épaulée, écoutée et comprise vis à vis de des plaintes, plus elle est isolée, plus elle est dans un cercle familiale délicat, plus le sentiment de manque de soutient chez elle sera présente.

Nous devons le percevoir pour adapter notre discours et notre prise en charge personnalisée.

 

Le second aspect à investiguer est l'émotionnel.

Celui-ci lie un vécu émotionnel à une perception, sensation. Cela peut être de l'anxiété à devoir réaliser un déplacement, une peur du mouvement ou kinésiophobie, du catastrophisme qui implique l'impuissance ou une C'est pourquoi nous demandons au patient de nous évoquer d'éventuels antécédents de traumatismes ressentis comme grave pour lui. Cela peut être un accident de voiture, une agression, un décès, etc

Ces évènements peuvent jouer un rôle dans la durée des douleurs et leurs persistances.

 

Le troisième volet à inspecter est le comportemental

Des patients peuvent créer un réel processus de cercle vicieux et d'évitement qui fait perdurer la douleur. Nous devons savoir si le comportement du patient à évoluer depuis l'apparition de ses douleurs. Lorsque les patients mettent en plage ce type de stratégies cognitives, nous devons le comprendre pour le déconstruire sans confronter brutalement le patient.

Les patients peuvent abandonner des activités sportives ou non, restreindre les sorties entre amis ou bien réaliser des mouvements absurdes pour éviter un mouvement spécifique lié pour eux à leur douleur.

La prise de conscience est nécessaire mais doit être faite avec tact et pédagogie pour construire le traitement et travailler ainsi sur les croyances envers la douleur ressentie.

 

 

Pour bien cerner et comprendre correctement la situation de nos patients, nous devons le laisser s'exprimer librement pour détecter les croyances envers leurs douleurs et surtout les attentes vis à vis de la consultation en Chiropraxie. Des attentes négatives auront entrainent plus facilement des améliorations faibles, nous devons donc aussi travailler sur l'attitude de nos patients en expliquant correctement les pathologies, les mettre clairement en tant qu'acteur de leur santé pour orienté leur perception de celle-ci.

 

Nous exposons les différentes options, nous montrons les perspectives selon le choix de thérapeutiques, nous mettons en place un processus de suivi, d'évaluation des progrès ainsi que des objectifs ensemble avec les patients. C'est les prémices d'une belle alliance thérapeutique et de relation de confiance entre patients et Chiropracteurs.

 

J'espère ici, avoir permis de mieux percevoir et comprendre les différents aspects non mécaniques des douleurs dites mécaniques ! Ils sont primordiaux pour maximiser vos potentiels de récupération pour retrouver une pleine santé rapidement et activement :)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.