Thomas Lamy et Quentin Guyot
Chiropracteurs à Colomiers
Thomas Lamy et Quentin Guyot
Chiropracteurs à Colomiers

La position assise, le télétravail et votre dos

Les maux traités

Depuis 2020, le recours au télétravail a grandement progressé. Le travail assis a donc été démultiplié. Ce mode de travail, plus ou moins bien aménagé, amène un risque accru de provoquer des troubles musculosquelettiques.

Nous ne sommes pas tous équipés avec du matériel ergonomique chez nous. Je vous fais un point sur les conséquences de rester trop assis et aborder les sujets des positions de travail. Tout le monde le remarque, depuis des années, nous sommes de plus en plus sédentaires dans le monde du travail.

De plus, nous adoptons régulièrement une mauvaise position lorsque nous sommes assis, ce qui nous apporte des syndromes douloureux plus fréquents avec ces nouveaux modes de travail. Publiée en 2017 dans la revue Annals of agricultural and environmental medecine, une étude affirme qu’une mauvaise position assise augmente le risque de souffrir de nombreux troubles musculaires et articulaires, particulièrement au niveau du bas du dos et de la nuque.

Des répercussions négatives sur le système cardiovasculaire sont également détectées. Les positions de la tête, de votre bassin ainsi que le maintien de votre colonne vertébrale dans sa courbure physiologique sont déterminants pour ne pas souffrir.

Il est donc important pour nous, Chiropracteurs, de vous préconiser une position de travail assise adaptée et ergonomique. Point important, une position adaptée pour votre collègue ne l'est pas automatiquement pour vous, nous n'avons pas tous même taille, la même courbure physiologique, la même musculature, le même environnement immédiat.

La chiropracteure et chercheure canadienne Diana E. De Carvalho a réalisé une revue de littérature pour comprendre les liens entre le temps passé assis et l'apparition ou l'exacerbation des douleurs lombaires chez les adultes. Son étude a été publiée dans le Journal of physiological and manipulative therapeutics (JMPT) et fut primée au congrès 2019 de la World federation of chiropractic (WFC) et de l’European Chiropractor’s Union (ECU). De nombreux articles mis en lien au cours de ces recherches rapportent une corrélation entre l'augmentation rapide de douleurs lombaires chez des personnes, souffrant ou non de gênes lombaires avant l'étude, et le fait d'être dans une position assise de manière prolongée.

Elle en a déduit un lien irréfutable entre des douleurs ressenties en bas du dos et cette fameuse position assise. Nous, Chiropracteurs, recommandons de réduire tant que possible le recours à cette position assise prolongée en alternant le travail debout et assis.
Nous proposons également à nos patient de se lever et marcher 2 minutes toutes les 25 / 30 minutes pour casser l'ankylose articulaire. Des étirements doux et des mouvements adaptés avec votre professionnel de la santé sont vivement encouragés.


L'International Journal of environmental research and public health a publié une étude en 2018 qui corrobore ces informations. Les participants de cette étude ont réalisé deux heures de travail sur ordinateur, dans un lieu identique, un laboratoire. Les chercheurs ont suivi les effets de cette expérience sur la capacité d'attention, le niveau de confort ou d'inconfort et la compétence de résolution de problèmes plus ou moins simples.

Les chercheurs ont noté une difficulté accrue dans la résolution des problèmes, un nombre d'erreurs qui grandit et une notion d'inconfort statistiquement augmentée particulièrement en bas du dos, aux jambes. Il est à prendre en considération que tout le corps avait vu au moins une petite notion d'inconfort apparaitre au cours de l'expérience.

Pour finir cet exposé sur les bienfaits de limiter votre position assise, plusieurs études ont détecté des liens forts entre l’excès de station assise et le développement de l’obésité, du diabète de type 2, de certains types de cancer et de maladies cardio-vasculaires.

Être assis trop longtemps diminue votre métabolisme, ce qui affecte les capacités naturelles de votre corps à réguler le sucre dans le sang et la pression sanguine.

Vous avez tout intérêt à vous dynamiser même lorsque vous travaillez. Pour votre employeur également, moins de position assise, c'est moins d'arrêt, plus d'efficacité et petit bonus, le mouvement rend de bonne humeur :)


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.